La Pile Volta – La première pile électrique


La pile voltaïque appelée aussi Pile Volta fut la toute première pile électrique inventée par le comte Alessandro Giuseppe Antonio Volta, physicien italien. Connu pour ses travaux sur l’électricité, Le comte Volta mit au point la pile volta le 17 mars 1800. Il réalisa son expérience d’après celle d’un autre physicien, Luigi Galvani qui découvrit que mettre en contact deux matériaux différents, reliés par un conducteur, permettait de fabriquer de l’électricité. Luigi Galvani utilisa une cuisse de grenouille pour faire sa découverte.

Alle comte Alessandro Giuseppe Antonio Volta, physicien italien
le comte Alessandro Giuseppe Antonio Volta, physicien italien

La pile volta est constituée d’un empilement de plusieurs disques de divers matériaux. Des disques en cuivre alternés avec des disques en zinc et chaque disque de cuivre sont séparés du disque en zinc par un tissu imbibé d’une solution aqueuse (généralement de la saumure, de l’eau salée), mais le disque en cuivre suivant est en contact direct avec le disque en zinc qui le précède. Ce qui donne un empilement de cuivre, solution aqueuse, zinc, cuivre, solution aqueuse, zinc, cuivre, solution aqueuse, etc. C’est d’ailleurs de cet empilement que viendra le mot « pile », du latin pila qui signifie colonne.

La Pile Volta
Schéma de la Pile Volta

La première pile contenait environ 600 disques (donc 200 de chaque matériau) et mesurait environ 1m50.

L’énergie est créée par le contact des disques de zinc et de cuivre avec le tissu imbibé de la solution aqueuse. Le tissu sert de conducteur du courant électrique. Deux languettes en cuivres permettent de « prendre » l’électricité. Une des languettes est reliée au premier disque et l’autre au dernier disque de la pile.

C’est le 7 novembre 1801 que le comte volta présente sa pile à l’institut de France et à Napoléon Bonaparte (alors Premier Consul à l’époque) qui lui décernera une médaille d’or et le nommera comte et sénateur du royaume d’Italie.

Quelques années plus tard, la pile Daniell révolutionna à nouveau le monde de l’électricité, elle est à l’origine des piles modernes que nous connaissons.

En 1881, le premier Congrès International de l’électricité qui se déroule à Pais, adoptera le terme « volt » pour l’unité de force électromotrice, en l’honneur du Comte Volta, inventeur de la première pile électrique.

La Pile Volta
La Pile Volta

« The Dickson Experimental Sound Film » – Premier film enregistré, son et image en même temps.


dicksonfilm_still

« The Dickson Experimental Sound Film » est un court-métrage en noir et blanc datant de 1895 et réalisé par William K.L. Dickson. Il s’agit du premier film avec un son enregistré en même temps que l’image. Ce petit film de quelques secondes a été tourné exceptionnellement pour le test du Kinétophone, un  des premiers dispositifs de projection de films sonores, inventé par le célèbre Thomas Edison et  William K.L. Dickson.

« The Dickson Experimental Sound Film » est le seul film réalisé pour le Kinétophone ayant survécu au passage du temps. Le film fut enregistré dans les studios de Thomas Edison dans le New Jersey.

Le film représente deux hommes dansants ensemble et William K.L. Dickson jouant du violon.

Écoutez la voix de l’inventeur du téléphone, Alexander Graham Bell


photo-alexander-graham-bell-2

Alexander Graham Bell naît le 3 mars 1847, à Édimbourg en Écosse  et mort, le 2 août 1922, à Baddack au Canada était un ingénieur, scientifique et inventeur canadien (naturalisé en 1882) d’origine écossaise qui est surtout connu pour l’invention du téléphone.

La voix du célèbre inventeur du téléphone n’avait jamais été entendue auparavant, mais grâce aux chercheurs de l’institut Smithsonian, nous pouvons enfin l’entendre dans un enregistrement datant de 1885.

Alexander Graham Bell a enregistré sa voix, le 15 avril 1885, dans son laboratoire Volta, à Washington aux États-Unis sur un disque de cire. Avec le temps, ce support très fragile s’est dégradé. Les scientifiques de l’institut ont réussi à restaurer l’enregistrement et à l’extraire pour ensuite en faire une copie numérique.

Une scène au jardin de Roundhay – Premier film répertorié de l’histoire.


par Louis Aimé Augustin Le Prince
avec Adolphe Le Prince, Joseph Whitley, Harriet Hartley et Sarah Whitley
Genre : Court métrage
Sortie : 1888

leprince-roundhay-framescopy-1930-nmpft

« Une scène au jardin de Roundhay » (ou Roundhay Garden Scene) est le nom d’un court-métrage de 1888 réalisé par l’inventeur français Louis Le Prince, filmé le 14 octobre 1888. D’une durée de deux secondes, il a été enregistré sur du film avec une projection de 12 images par seconde (le film contient 20 images), il serait le premier film « répertorié » de l’histoire.

«Une scène au jardin de Roundhay » n’est pas le véritable titre du film, le titre original n’a pas été retrouvé avec le film.

Ce court-métrage muet met en scène quatre personnes qui se promènent dans leur jardin : Adolphe (fils de Louis Le Prince), Sarah Whitley, Joseph Whitley et Harriet Hartley. La scène a été tournée dans la propriété d’Oakwood Grange, propriété de Joseph et Sarah Whitley, à Roundhay, faubourg de la ville de Leeds en Angleterre.

Si les mouvements des protagonistes semblent bizarre, c’est que la reproduction de la série de photographies, en 1930 a été faite par erreur dans l’ordre chronologique inverse. Les techniciens responsables de la reproduction n’ont pas fait attention à cette erreur, leur objectif était alors la sauvegarde des images originales.

Anecdotes : Dix jours après le tournage (24 octobre 1888), Sarah Robinson Whitley meurt à l’âge de 72 ans. Le 16 septembre 1890, alors qu’il est sur le point de déposer un brevet de son invention à Londres, Louis Le Prince disparaît pendant un voyage en train Dijon->Paris. Deux ans plus tard, en 1902, c’est le fils de l’inventeur, Alphonse Le Prince, qui meurt, tué par balle à New York.

« Plane Crazy » – Le premier dessin animé de Mickey Mouse


planecrazy01

« Plane Crazy » est le tout premier court-métrage animé de Mickey Mouse produit en 1928, par Walt Disney. Lors de sa première sortie dans les salles de cinéma, « Plane Crazy » n’obtient pas de succès.
Le dessin animé a tout d’abord été produit en muet, mais grâce au succès de Steamboat Willie (troisième court-métrage de Mickey Mouse, sûrement le plus connu), il ressort en mars 1929 avec une bonne sonore.
Ce dessin animé a été dirigé par Walt Disney et Ub Iwerks.

Synopsis :
Mickey cherche à devenir un pionnier de l’aviation. Il construit donc un avion avec beaucoup d’objets provenant de sa grange. Ensuite, il parvient à convaincre Minnie, qui est sa fiancée, de monter dans l’avion avec lui pour effectuer son premier vol. Lors du décollage de l’appareil, Mickey est éjecté. Le décollage est perturbé par la présence d’une vache sur la trajectoire de l’avion.
Enfin dans les airs, Mickey essaye de séduire Minnie puis de l’embrasser. Agacée, cette dernière saute de l’avion pour échapper au baiser de Mickey, en utilisant ses sous-vêtements comme parachute. Mickey étant distrait par cela, perd le contrôle de l’appareil.

Anecdotes :
– « Place Crazy est le premier dessin animé de Mickey mais c’est aussi la première apparition de Minnie.
– Au moment du décollage de l’avion, on peut apercevoir un personnage célèbre de l’époque : Felix Le Chat.

Le Squelette Joyeux


Le Squelette joyeux (The Skeleton of Joy), est un film réalisé en 1898 par les frères Lumière, pionniers du cinéma.

Ce film représente un squelette qui danse joyeusement, puis s’effondre et se relève pour danser de nouveau.